Développement durable

DÉVELOPPEMENT DURABLE

Le développement durable, tout le monde en parle.
Chez Nature & Découvertes, nous le mettons en pratique depuis plus de vingt ans. Vous voulez connaître tous nos petits secrets en la matière ? Entrez ici et traquez les farces durables (ou non) cachées dans l'image.

Des cadeaux
qui n'ont pas que l'air écolo !
Pour être certains qu'ils n'en ont pas que l'air, nous avons fait appel à des experts. Le cabinet Utopies a créé un outil, rien que pour nous baptisé le IACA (Information pour l'Amélioration Continue des Articles). Il passe au crible chaque produit : les matières premières, la fabrication, la distribution, l'utilisation, la fin de vie. À la fin, il lui donne une note sur 100 et délivre des pistes d'amélioration environnementale. Grâce à la traduction du IACA en anglais, nous allons pouvoir référencer même nos produits venus d'ailleurs. Mais le plus enthousiasmant commence maintenant puisqu'il s'agit d'améliorer nos produits avec nos fournisseurs partenaires. Passer un coton en coton bio, opter pour un bois au lieu d'un plastique, réduire l'emballage… À l'action !
Vos papiers,
s'il vous plaît !
Record battu ! Plus de 1000 produits différents sont certifiés ou labellisés dans chacun de nos magasins. Pourquoi miser sur la certification ? Parce que des experts, indépendants des fabricants, vont mettre leur nez chez tous les producteurs pour s'assurer que les produits sont naturels et qu'on n'y a pas ajouté de poudre de perlimpimpin issue de la chimie. Et chaque produit est tracé avant qu'on y appose le fameux label ! Alors oui, c'est beaucoup de papiers administratifs, beaucoup de contrôles, mais à l'arrivée, le consommateur peut avoir confiance et repérer les produits vers lesquels se tourner en un clin d'œil.
Des produits
au bon goût de savoir-faire
Quand nos acheteurs sillonnent le monde, ce qu'ils cherchent, ce sont les meilleurs produits. Les meilleurs encens, ils les ont trouvés au Vietnam. Les meilleurs hamacs au Salvador. Les meilleurs couteaux dans le Puy-de-Dôme. Les meilleures jumelles en Chine. Les meilleures tisanes en Corrèze. Et les meilleurs thés au Sri-Lanka. Au total, 60 % de nos produits sont fabriqués en France. Pour tous les produits, nous nous engageons à faire respecter nos valeurs. Et pour le transport, même combat : nous travaillons avec une compagnie maritime écolo et optimisons le remplissage des containers. Une fois arrivés à notre entrepôt, les produits repartent par camion au GNV (Gaz Naturel Véhicule) pour les magasins proches, par ferroutage pour les magasins situés à plus de 600 km, et dans des camions conduits par des chauffeurs formés à l'écoconduite pour les autres !
Du bois à tout va !
Le bois, on l'aime. C'est écolo, sain et beau. Alors on en met partout : dans nos jouets pour les enfants, dans nos accessoires de massage, dans notre mobilier pour les magasins et dans le papier de nos catalogues… Oui mais au fait, combien en utilise-t-on ? En 2009, 3166 tonnes dont 33,6% issues du recyclage ou de forêts certifiés. Et comment le sait-on ? Grâce à l'éco-calculateur bois qui mesure un « équivalent arbres à planter ». Attention, notre objectif n'est pas de réduire notre consommation de bois car ce matériau est vertueux, mais plutôt de savoir combien d'arbres nous devons replanter pour restituer à la nature les ressources utilisées. Et maintenant que nous avons testé l'efficacité de notre éco-calculateur, nous le partagerons avec tous ceux qui en ont envie, c'est ce que l'on appelle l'open source du DD !
Des magasins,
oasis de nature
Connaissez-vous le dispositif Air 4 000 ? Le principe est simple : faire que l'on respire dans nos magasins comme à 4 000 mètres d'altitude. Aujourd'hui, 60 % des magasins sont équipés de ce dispositif et 38 sont contrôlés régulièrement par un organisme indépendant qui passe notre air dans d'impitoyables appareils. La note donnée est un indicateur : 0 correspond à une qualité de l'air excellente, 10 à une qualité médiocre. Depuis 2005, la qualité de l'air moyenne en magasin est passée de 2,52 à 0,85. Comment ? En équipant ou en améliorant le système de climatisation. Et pour que vous vous sentiez chez nous comme dans une bulle de nature, nous installons aussi des murs végétaux, des enduits de terre, des fontaines, du mobilier en bois….
Des vendeurs gentils
qui aiment leurs produits
Les tchatcheurs experts en poudre aux yeux, très peu pour nous. Nous savons que quand vous venez chez nous pour chercher un cadeau, ce n'est pas pour qu'on vous saute dessus mais pour qu'on vous écoute, qu'on vous explique et qu'on vous guide. D'ailleurs, nos vendeurs s'appellent des guides-conseils. Et re-d'ailleurs, cette année 455 personnes (soit près de la moitié des effectifs) vont être formés à cette vente "sensible". En 2012, notre investissement dans la formation croît de 32 % ! Bref, former nos salariés et les faire grandir, chez Nature & Découvertes, on y croit depuis toujours. Nous sommes même devenus des champions de la VAE (Validation des Acquis de l'Expérience) qui a permis à 5 % de nos salariés d'obtenir le diplôme qui correspond à leurs compétences acquises "sur le tas".
"J'adooooore
Nature & Découvertes "
Nature & Découvertes est la 5e enseigne préférée des Français (étude OC&C 2011). Évidemment, cela nous va droit au cœur. Mais attention, pas question de nous reposer sur nos lauriers bio. Nous déployons une panoplie de services pour vous chouchouter : livraisons, paiement en 3 fois sans frais, service clients, garantie étendue, échange facile, réservation des produits en rupture… Pour nos plus grands fans, nous avons aussi créé un Club. Nous récompensons leur fidélité grâce à des avantages commerciaux évidemment : des réductions rien que pour eux, mais pas que.
De la nature
matin, midi et soir
20 ans que nous vous concoctons un programme de balades près de chez vous. Oui, mais pourquoi seulement pour vous, nos très chers clients ? Après avoir emmené 300 000 personnes dans la nature en 20 ans, cette année nous avons décidé d'y aller un peu, nous aussi. Les journées nature – 50 tout de même – seront l'occasion pour les passionnés de nature que sont nos salariés de devenir des experts capables de vous aider à décrypter la nature. D'ailleurs, question implication pour l'environnement, Nature & Découvertes se donne les moyens : les encadrants reçoivent des primes sur des critères environnementaux et pas seulement sur l'atteinte d'objectifs commerciaux. Autre innovation de cette année, les salariés pourront défendre devant notre Fondation des projets associatifs de protection de la nature qui leur tiennent à cœur pour qu'ils soient financés. Vive l'implication !
Une boîte
qui aime les petites bêtes
Et aussi les grosses, et les plantes, et les milieux. Et d'ailleurs, on ne fait pas que les aimer, on les protège aussi. Depuis que Nature & Découvertes fait ses premiers bénéfices, elle en reverse 10 % à sa Fondation. Celle-ci réunit spécialistes de la nature qui décident comment sera utilisé cet argent. Un projet de sauvegarde du pélobate brun (un crapaud) ? L'installation d'écuroducs (des passerelles pour les écureuils au-dessus des routes) ? Un suivi de tortues marines en Outre-mer ? Et attention, mieux vaut faire ses comptes, chaque centime dépensé est contrôlé par la Fondation de France. Depuis 2008, la Fondation soutient aussi des projets Coup de main : des projets petits (500 à 3 000 € de financement) mais costauds, à la procédure simplifiée. Et cette fois, ce sont les salariés de Nature & Découvertes qui sont autour de la table pour décider qui sera financé.
un amour de CO2
Pour l'amour du CO2, ou plutôt de sa réduction, nous avons créé rien de moins qu'une compta parallèle ! Quand tout le monde parlait en euros, nous avons décidé de parler en CO2 et de mesurer l'impact carbone de toutes nos activités. Et quand nous avons réussi, nous sommes allés plus loin : nous nous sommes imposé des budgets CO2 à ne pas dépasser. Chaque salarié remplit même sa note de frais CO2 mensuelle où il convertit tous ses déplacements en carbone ! Cette année, nous avons émis 9 500 tonnes de CO2 soit beaucoup plus que prévu. La faute au transport aérien : trois envois de marchandises ont émis à eux seuls 1 150 tonnes de CO2. Objectif 2012 : réduire le transport aérien !