EXCLUSIVITÉ ADHÉRENTS : livraison offerte jusqu’au 31/10 >
Menu

Pourquoi faut-il se méfier de l'air intérieur ?

Nous passons 80 % de notre temps à l'intérieur des bâtiments. Sans en avoir l'air, les meubles, les tissus, les appareils électroménagers et les produits d'entretien dégagent en permanence de nombreuses substances dans l'air que nous respirons. Vernis, produits de traitement du mobilier, colles, plastiques, peintures, tabac emplissent l'air des fameux Composés Organiques Volatiles (COV comme le formaldéhyde ou les éthers de glycol), dont les effets sur la santé en cas d'exposition chronique sont encore mal évalués. Même si l'on dispose de valeurs guides ou de valeurs limites pour certaines substances, la mesure est difficile pour le particulier.

respiration

Air sain : précautions de base

Avant tout, veillez à réduire l'exposition globale à tous ces polluants : préférer le bois brut aux meubles en contreplaqué, choisir des matières naturelles pour la décoration plutôt que des moquettes ou des peintures, opter pour des textiles naturels, entretenir régulièrement tous les appareils à combustion sont autant de moyens de limiter les concentrations en COV dans l'air de nos maisons. Et en cas de travaux de bricolage ou d'installation de meubles neufs en aggloméré, un seul réflexe : aérer !

Renouvelez l'air !

Aérer, c'est ouvrir les fenêtres 10 minutes matin et soir pour renouveler l'air. Il est important d'aérer après avoir fait le ménage ou du bricolage. La ventilation vient en complément de l'aération et passe par un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC). La VMC permet de renouveler l'air en permanence et donc de réduire le « brouillard » de pollution intérieure.

Les huiles essentielles
, vos alliées

Non, seulement les huiles essentielles sentent bon mais en plus elles aident à garder un intérieur sain en tuant les bactéries et en empêchant leur développement.
La diffusion, c'est idéal pour désinfecter une pièce ou un local.

huiles essentielles

Les huiles essentielles

Pour une diffusion progressive ou pour des petits espaces comme les toilettes, les placards, le frigo, votez pour la capillarité. Il vous suffit de verser quelques gouttes d'huile essentielle sur une pierre poreuse.
En l'absence de support, vous pouvez verser 4 à 5 gouttes sur une soucoupe, que vous placerez de préférence près d'une source de chaleur modérée comme le radiateur.

Et n'oubliez pas de faire attention à la durée de la diffusion.
Dans l'idéal, il convient de l'ajuster au nombre de mètres carrés de la pièce. Commencez par 5 minutes en ne dépassant pas 10 à 15 minutes. Il est préférable de renouveler l'opération une heure plus tard si besoin
.

Quel purificateur,
choisir pour son intérieur ?

Quel purificateur d'air choisir ?

Il existe 3 grandes technologies de purification de l'air.

Les plus courants sont les purificateurs à filtres HEPA (haute efficacité pour les particules aériennes) qui retiennent impuretés, bactéries et particules supérieures à 0,3 micromètres, mais ils impliquent un changement régulier de filtre et un débit d'air suffisant pour renouveler l'air de la pièce fréquemment. Ils sont moins efficaces sur les composés organiques volatiles et les gaz.

D'autres systèmes fonctionnent grâce à la chaleur. L'air circule dans une chambre à haute température (200 °C), détruisant au passage les pollens, les micro-organismes et les poussières. Un système particulièrement efficace contre les responsables des petits problèmes respiratoires.

Enfin, les systèmes photocatalytiques, jusqu'à présent réservés aux milieux industriels et hospitaliers, fonctionnement selon un principe simple : le dioxyde de titane, dès qu'il est exposé à la lumière, dégrade tous les polluants et les transforme en oxygène, CO2, eau et azote, le tout en quantités négligeables. Particules, COV (composés organiques volatiles) et bactéries n'ont qu'à bien se tenir ! Et pour le confort, la plupart des purificateurs sont désormais silencieux et n'émettent pas d'ozone.


humidi

Traitement de l'air


Le saviez-vous ?
Lorsque le taux d'humidité d'une pièce est trop bas, une sensation d'inconfort s'installe. Le taux d'humidité idéal est compris entre 40 % et 60 %. En dessous de 40 % l'air est trop sec et au-dessus de 60 % l'air est trop humide.

La qualité de l'air
dans la chambre des petits

Parce qu'ils passent beaucoup de temps dans leur chambre et
que leur système immunitaire en plein développement est particulièrement sensible à toutes les substances qui sont dans l'air, les petits doivent y respirer un air purifié.

respiration

Réflexe n°1 :

aérer quelques minutes matin et soir.

Diffuseurs

Réflexe n°2 :

Diffuser des huiles essentielles purifiantes (eucalyptus, arbre à thé, citron) pendant 10 minutes en leur absence.

respiration

Purificateurs

Réflexe n°3 :

L'humidificateur permet de réguler l'hygrométrie de la pièce, parfait pour aider les jeunes enfants à mieux dormir pendant l'hiver !

PRODUITS DÉJÀ VUS

    Livraison offerte pour les membres du club !

    Connectez-vous à votre compte client pour en profiter. Pas encore membre ? Adhérez pour profiter de l’offre.

    Voir les conditions !