Menu
votre panier vous attend
Connexion

Pour ajouter ce produit à vos listes,
connectez-vous à votre compte.

Ajout à mes listes
    * Saisissez le nom de votre liste 
    Sommaire

    Chambre riche en polluants

    L’offre de mobilier et de décoration pour enfant permet toutes les audaces. Mais si la résistance et la sécurité des
    produits sont bien couvertes par les normes, il n’en est pas de même de la qualité de l’air. Quel rapport ?

    Un enfant passe beaucoup de temps dans sa chambre. Or le mobilier fait de bois agglomérés ou contreplaqué, les vernis, les peintures, les tissus, les plastiques, les moquettes synthétiques sans oublier les produits d’entretien émettent dans l’air respiré par nos bambins des substances peu recommandables.
    Elles font l’objet de valeurs limites pour les professionnels mais pas encore pour l’exposition pourtant quotidienne des particuliers. Les risques évoqués vont des migraines aux maux respiratoires en passant par les cancers.

    Faute de seuil en-dessous duquel on ne risquerait rien, la principale précaution à prendre est de réduire l’exposition à tous ces polluants.  

    À lire
    Une chambre d’enfant saine et écologique, de Corinne Bullat, Éd. Ulmer.

     Interview :
    Corinne Bullat, architecte d’intérieur spécialisée dans les bâtiments pour la petite enfance et la chambre d’enfant écologique www.atouteco.com

    Quand on attend un bébé, on se fait un plaisir de lui préparer une chambre toute neuve. Bonne ou mauvaise idée ?
    Les émanations des peintures et colles sont très importantes le premier mois. On pensera donc à faire les travaux à l’avance et pas dans les 15 jours précédant l’accouchement. Et pour préserver les voies respiratoires du bébé, très fragiles, on choisira ses matériaux soigneusement.
    Quels sont les matériaux à privilégier ?
    Pour les murs, il faut choisir des peintures sans solvants. Au minimum une peinture NF environnement disponible en grande surface ou des peintures écologiques à base de talc, de craie, d’agrumes, à trouver chez les distributeurs spécialisés.
    Et sur le sol ?
    Halte aux parquets stratifiés, gros émetteurs de formaldéhyde. On évitera aussi les moquettes acryliques, qui stockent l’électricité statique génératrice de stress. On a le choix entre le parquet massif, la moquette végétale (sisal, jonc de mer), ou le véritable linoléum à base de bois.
    Une fois la chambre conçue, comment l’entretenir ?
    Avec des enfants, on nettoie beaucoup ! Et ils passent beaucoup de temps au sol. Autant de raisons de privilégier des produits d’entretien écologiques, plus sains.

    PRODUITS DÉJÀ VUS

      Déjà près d'un million d'adhérents, et vous ?

      Offres privilèges, livraison offerte, événements... Rejoignez le Club et bénéficiez de nombreux avantages toute l'année !

      Je découvre !