.
Avant-premières : connectez-vous ou rejoignez le club !*
* -30%, -50%, -70% sur une sélection de produits. Offre valable du samedi 22 au mardi 25 juin 2024, réservée aux membres du club Nature & Découvertes avec une carte en cours de validité et aux nouveaux membres du club Nature & Découvertes uniquement dans les magasins de France (hors Corse, Saint-Brieuc, Nevers et Salon-de-Provence). Offre valable exclusivement sur les articles signalés en magasin dans la limite des stocks disponibles. Non cumulable avec les avantages du club (Chèques fidélité, Chèques anniversaire, Chèque de bienvenue) et VIP.
PictoBurgerMenu
votre panier vous attend
Connexion

Connectez-vous à votre compte pour ajouter un favori à votre liste d'envies.

Ajout à mes listes
    * Saisissez le nom de votre liste 
    Sommaire

    Et hop, en machine !

    Pour les plus motivés, les couches lavables ont fait leur apparition. Il faut bien parler d’apparition et non de retour car elles n’ont pas grand-chose à voir avec les langes d’hier. En coton, bio ou pas, en bambou ou en chanvre, ces couches ressemblent à s’y méprendre à des couches jetables. Une culotte de protection imperméable se place par-dessus et des bandes absorbantes peuvent être ajoutées pour la nuit. Les couches se lavent en machine. Et leur bilan écologique, même en intégrant l’eau et l’énergie nécessaire au lavage, est largement positif (voir par exemple www.cniid.org). Leur coût est également intéressant puisque le kit de couches pour un enfant coûte 400€ contre environ 1 500€ pour les couches jetables.
    Un investissement qui sera d’autant plus rentable qu’on a plusieurs enfants. Évidemment, il s’agit d’un nouveau geste à maîtriser. Enfin, pour les enfants gardés en nourrice ou en crèche, il faudra aussi que le personnel consente à changer ses habitudes. Pour se tester, il existe également de la location de couches lavables au mois. 

    Sans couches
    Pour la moitié des enfants de la planète, la couche est une inconnue. En Afrique, les enfants se promènent les fesses à l’air. En Chine, ils ont un trou à leur culotte. Habitués à des couches tellement absorbantes qu’elles retirent même la sensation d’humidité, les enfants à couches manqueraient de repères. C’est en tout cas la théorie soutenue par les tenants de l’hygiène naturelle infantile. En apprenant à reconnaître les signes annonciateurs d’un pipi, les parents pourraient très tôt apprendre à un enfant à se soulager dans un contenant. Possible uniquement dans le cadre d’une proximité permanente entre parents et enfants, cette pratique nécessite une grande disponibilité de la part des parents. Elle est également décriée par certains pédiatres qui voient là un apprentissage prématuré, préjudiciable au développement harmonieux de l’enfant.

    PRODUITS DÉJÀ VUS